plateforme de création théâtrale
Thierry Bordereau, directeur artistique, metteur en scène,
Réjane Bajard, actrice, responsable de l’action culturelle,
Thierry Vennesson, acteur, responsable de l’action culturelle,
Anne-Claire Font, administratrice de production

Dom Juan ou le Festin de pierre


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Molière / Mise en scène Thierry Bordereau

Jeu : Réjane Bajard, Marijke Bedleem, Raphaël Defour, Fabien Grenon, Mickaël Pinelli et 
Thierry Vennesson Musique : Bruno Fleutelot et Nicolas Lespagnol-Rizzi 

Scénographie : Chloé Dumas
Costumes : Cathy Ray
Lumières : Nicolas Jarry
Vidéo et régie générale : Philippe Roy
Régie plateau : Pierre-Marie Prestal
Construction décor : César Chaussignand

Production plateforme locus solus / Coproduction Théâtre Jean-Vilar / Bourgoin-Jallieu, Théâtre du Vellein / Capi, Théâtre de la Croix-Rousse / Lyon
Avec le soutien de la DRAC Rhône-Alpes, de l'ADAMI et de la SPEDIDAM.
Remerciements au Théâtre de Vénissieux et au Théâtre National Populaire

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
      
Un mariage manqué, un type pour qui rien n'est sacré, et surtout pas la vie, une fuite à tombeau ouvert pour faire reculer la nuit au delà de ses limites, des coups de feu, une statue qui marche. Des aventures de feu et de sang... Entre désir en panne et pulsions de vie brutale, sexe, drogue et rock and roll, ça tangue fort au seuil de la vie qui s'avance.
Une mise en scène comme une lecture au présent du classique de Molière. Les mots du texte réveillent les fantômes qui nous hantent, entre fête et lendemain qui déchantent, l'épaisseur de la nuit fait place au paysage de cendre du petit jour.
Débarrassée des habitudes, sans adaptation inutile, la pièce palpite encore, il suffit de tendre l'oreille. De quoi nos vies sont-elles faites/fêtes ?
Tournant délibèrement le dos au fétichisme académique et patrimonial ou au dézingage post-moderne, le projet Under cherche à nouer une relation nouvelle aux Classiques entre hier et aujourd'hui, fragile, pour une vision poreuse et large de l'être et du présent.

 

Adami_Logo.jpg logo_spedidam.jpg